Les 1000 premiers kms à vélo d’une débutante ou : « Ce qu’on ne vous dit pas sur le voyage à vélo.. »

Après avoir pédalé mes 1000 premiers kms, moi qui n’avait jamais grimpé de côte digne de ce nom (la côte Ménilmontant ça compte pas !) et qui n’avait jamais passé plus de deux jours d’affilée sur un vélo, je me permets de formuler ci-dessous quelques indications pour « Cyclo-voyageur 101 » (clin d’oeil aux Québécois pour le 101..)… parce qu’une cyclo-voyageuse avertie en vaut deux : )

Note aux lecteurs : Ces indications sont basées sur une expérience personnelle. Les effets secondaires peuvent être sujets à changement !

Avant d’entreprendre un voyage à vélo, il est conseillé d’être aviser des effets secondaires suivants qui pourraient survenir :

  1. Engourdissement total de la paume de vos mains. Si vous souffrez de cet effet indésirable, ne vous inquiétez pas, ça partira au bout de 10 jours !
  2. Découverte de muscles dont vous ignoriez l’existence (notamment aux fesses, poignets, cou, cuisses…)
  3. Appréciation disproportionnée pour des mets « ben ordinaires » qui vous font saliver d’avance sur votre selle de vélo, en attendant de terminer les prochains km. Par exemple : une boîte de thon.
  4. Intérêt accru pour des mots et notions qui vous laissaient jusqu’ici totalement indifférente, notamment : direction du vent, pourcentage de dénivellation, profile d’une étape, « rampa » (mot turc pour désigner une côte bien raide, soit une côte qui « monte drette dans l’pentu»!)
  5. Développement de votre sens de l’ouïe (et/ou paranoïa) en camping.
    Illustration:
    -Ge : Oh ! C’était quoi ce bruit ?
    -François : Je sais pas. Le mec a pas dit qu’il y avait des loups dans les parages ?
    -Conclusion une fois s’être risqués à sortir la tête hors de la tente : ce sont seulement les arbres qui craquent !
  6. Préférence soudaine pour les toilettes sauvages (parce que plus propres que les toilettes turques)
  7. Perte de la notion du temps. Illustration : Vous êtes fatigués et sur le point de fermer les yeux pour la nuit en pensant qu’il doit bien être 23h. Vérification : il est à peine 19h15 !
  8. Développement d’habiletés et dextérité manuelles particulières, par exemple faire tenir ses souliers, vêtements, serviette, etc. dans une petite pile bien verticale au moment de prendre sa douche (« douche » se référant ici à un peu d’eau dans le fond d’une casserole avec une petite débarbouillette) pour éviter que ceux-ci soient recouverts de brindilles ou « d’herbes qui piquent »… puis, jurer intérieurement quand au dernier moment vous échappez le savon mouillé dans lesdites brindilles.
  9. Crispation immédiate en apercevant votre co-pilote tendre la main vers sa poche droite de short (là où il garde des cailloux), comprenant qu’il s’agit là du signe que des chiens enragés approchent (chiens qui, en Turquie, ont la taille d’un loup).
  10. Légers étourdissements suite à l’inhalation de quelques centaines de pots d’échappement (par exemple après avoir roulé sur une autoroute et dû marcher 2,5 km sur les rebords d’un tunnel)
  11. Démarcation singulière au niveau des jambes et des bras suite à une exposition importante aux rayons ultra-violets (et malgré une protection solaire +60 FPS) : en d’autres mots, « bronzer en habitante »)
  12. Amnésie sélective : Le fait que j’aie dû me creuser la tête pour me remémorer ces effets secondaires contribue à confirmer le fait que les cyclo-voyageurs semblent être atteints d’amnésie sélective, c’est-à-à-dire qu’après avoir sué à grosses gouttes sur une rampa interminable, se rougissant davantage les fesses et se demandant à quoi bon pédaler sous cette chaleur écrasante, à peine arrivé au sommet ou au prochain village, le cyclo-voyageur efface de sa mémoire tous ces effets indésirables et se laisse gagner par la magie du voyage, plus forte que quelques ampoules et muscles endoloris !
Pour marque-pages : permalien.

112 réactions à Les 1000 premiers kms à vélo d’une débutante ou : « Ce qu’on ne vous dit pas sur le voyage à vélo.. »

  1. Virginie a écrit:

    Ge! Tu es merveilleuse et ta description des « plaisirs » de la cyclo-voyageuse débutante l’est tout autant! Je crois bien que te voila piquée par le virus et je m’en réjouis! Au plaisir de rouler avec vous … en Mongolie!!! Hihihihi! Plein de BESOS et bon vent! ;-)

  2. Mich a écrit:

    T’es donc ben drôle ma soeur!!!! ha ha! mais oui au final, tous ces effets secondaires en vallent la peine!:)) houurrayyy

  3. Jean-Pierre a écrit:

    Bravo pour ce bon pédalage, maintenant tu peux dire que tu as le cul en compote…
    Bises

  4. armelle massonnet a écrit:

    Super billet ma Ge, je vois que nous partageons quelques points commun entre cyclotouristes et vacanciers en camion, au détails près que nous n’avons pas mal au fesses, des ampoules et qu’on fait la nique aux chiens sauvages . Ouais bon pour être honnête, vous en chier alors que pour nous c’est plutôt toujours cool ;p
    En tous cas tes mots nous donne une idée juste de votre voyage et bien plus encore l’envie de prendre 2, 3 culottes et trois paires de chaussettes et zou, à l’aventure !!
    Continuez à vous régaler et à ne garder que le meilleur : voila la garantie de repartir le lendemain !!
    Plein de bisous et à la votre , ce soir c’est tariquet et étrilles !
    ( pardon j’aime pas le thon en boite !!)
    Oui je sais je suis une peste :)
    Des baisers doux les loulous et à bien vite sur I 4+2=1I !!

  5. Gabrielle Paul a écrit:

    Salut ma cousine! J’ai vraiment ri en lisant tes aventures!
    Profite des bons moments! ;)

    Je pense à toi!!
    Gab xxx

  6. marion a écrit:

    C’est assez bien résumé ! Et qu’en est-il de l’odorat à suivre François à longueur de journée ?

    Profitez bien des çay les amis, et bon vent à vous. Si vous avez beau temps, ici ça souffle grave ! Je crois que le vent se presse pour vous pousser encore plus loin…

  7. damien a écrit:

    trop cool vos petites aventures , ça me donne envie de partir!!
    pour nous il fait froid et plein de pluie …
    bisous

  8. Ignacio Gonzalez a écrit:

    Gen, muchos cariños desde Chile! tus amigos aqui te extrañan bastante.
    Un abrazo. Espero volver a vernos.

  9. Louise Paul a écrit:

    Bravo les anges! Ge, je te rappelle que Ménilmontant tout de même lorsque qu’on est chargé à bloc avec des pots de fleurs et du terreau, c’est du sport mais j’avoue que 1000 km, c’est impressionnant.
    Bisous
    Mom

  10. Jacintha a écrit:

    Ha ha, je reconnais effectivement la plupart de ces effets même si je ne suis pas une cyclo voyageuse! Et les jambons (référence aux mollets), pas encore trop développés? :) Je retiendrai le truc des cailloux! Donc, le 1/10 de pédalé en gros ou bien?? Bravo mi querida!!! Pienso mucho en ti!!!!

  11. Japiron a écrit:

    Salut LE François !!
    Une aventure de plus… Bravo et bon vent (dans le dos of course !!)… Excellente description des premiers symptômes par Ge… que nous ne connaissons pas encore, mais dont la verve m’incitera à suivre encore davantage votre chouette périple !Bises de Jacques et Françoise (Tours)

  12. Kaka a écrit:

    Hihihi, quand tu hallucines pour une canne de thon, c’est peu dire !!! Félicitations à vous deux, c’est l’fun de vous lire :)

  13. massonnet a écrit:

    Je suis émerveillée par toutes ces performances qui ne semblent pas avoir entamé ni ta bonne humeur ni ton courage d ‘ailleurs!Bravo ma Ge ,je suis très fière de toi!Pour moi, même avec pas mal d’années en moins la maîtrise du deux roues m’a toujours posé quelques problèmes…..
    Le dernier récit est superbe et les photos avec,comme vous êtes beaux tous les deux………Allez,continuez sur la lancée et restez très prudents.
    Vous êtes tous les jours dans nos pensées ;on vous embrasse très très fort ,comme on vous aime.

  14. Famille Laliberté a écrit:

    Allez Geneviève et François !!!! On est de tout coeur avec vous ! Les enfants sont morts de rire par vos messages mais nous avons aussi bien hâte de vous revoir. Bisous de tous ! PS ce soir au menu : Une boîte de thon

  15. Massonnet Dany a écrit:

    « L’Aventura… c’est la vie que je mène avec toi….  » etc…c’est ce que tu murmures à François après qu’il t’ai fait bien suer toute une journée ma petite Ge ? Super tes commentaires et remarques. Je pense bien à vous deux – Gros bisous de la tribu.

  16. Jeka a écrit:

    Eres la mejor, y la más graciosa para relatar historias :) , además de ser la mujer con las piernas más musculosas de Asia. Pienso en tí y en Francois, suerte!!

  17. Christian a écrit:

    Au son du de la berceuse muezzin je prend connaissance de vos nouvelles : super. La liste des découvertes de Geneviève sur sa selle sont excellentes et tellement vraies ! Les photos très belles ou ssympathiques.
    Enfin un régal de lire votre petit journal. Il était temps d’avoir des nouvelles nous avons fait une halte à Poitiers et Maman commençait à s’inquiéter.
    Je suis passé à Montreuil dimache pour la Journée portes ouvettes des ateliers d’artistes et j’ai revisité la marbrerie avec ces locataires temporaires eux aussi !
    Très affectueusement à vous deux.

  18. Poissy & Co a écrit:

    Bravo à tous les deux et gardez ce beau moral. Grâce à toi Ge, j’ai pu découvrir la signification du 101 pour un québecois et ne peut qu’abonder en ce sens avec 35 ans de retard :-) Bonne continuation de nous quatre et allez vous délasser au hammam ou prendre un bain de pieds réparateur avec les garra rufa et voire même sulfureux si vous passez à Kangal.

  19. Olivier a écrit:

    J’adore l’expression : une côte qui « monte drette dans l’pentu»! c’est parfait ! j’vais y penser demain ,-)
    Bravo pour tes 1000 premier km, je n’y suis pas encore ;-)

    bises à vous deux.

    oliv

  20. Gwladys a écrit:

    Hola, c’est le metier qui rentre :)
    Bon courage et bon vent a vous deux !
    Besitos, Gwladys

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 4 = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>